La chemise,  Le dressing

Revenga : Le retour de la Chemise sur-mesure à Genève – Partie 1

Aujourd’hui, je vais vous parler de Revenga, une chemiserie artisanale située en plein cœur de la vieille ville de Genève. Retour sur le projet, sur l’aventure humaine et sartoriale dans cet article qui compte énormément pour moi tant j’aime les personnes dont je vais vous parler maintenant.

Il y a bientôt 2 mois, je me suis levé très tôt, j’ai pris ma voiture direction Genève, et je suis allé, accompagné de Philippe TK, à la rencontre de Josefa Garcia Lozano, une couturière au titre de « Maitre Chemisier » mais avant tout une femme passionnante et terriblement attachante. Cette rencontre est née à la fois d’une succession de rencontres via le réseau social Instragram sur lequel j’ai fait la rencontre de Philippe TK (@philippe.tk) et Loïc (@bienluienapris) avec qui je partage le vif intérêt que vous connaissez pour le vêtement masculin, et donc naturellement née également de mon désir d’apprentissage et de découverte de l’univers tailleur dont Elégance & Précision a la vocation de vous faire partager.

Interview chez Revenga

En toute logique, après avoir testé un nombre incalculable (vraiment) de marques de chemises de prêt-à-porter, de l’entrée au haut-de-gamme, je suis arrivé à l’étape à laquelle j’ai toujours rêvé, qui correspond un peu à l’aboutissement de ma démarche : le sur-mesure. Entre une chemise et un costume, les termes peuvent être confondants, car le sur-mesure d’un costume n’est pas celui d’une chemise. Ici, on parlera plutôt de Bespoke (Grande-mesure), car dans les étapes de création de cette chemise, un patronage unique est créé pour le client, et entre un et plusieurs essayages peuvent être nécessaires avant d’obtenir le produit final.

Avant d’aller plus loin dans le récit de ce projet de création de ma chemise, je veux vous faire le portrait de Josefa dont je suis littéralement tombé sous le charme.

Josefa Garcia Lozano

Josefa et moi Revenga chemise sur-mesure

Josefa est couturière, mais chemisière avant tout. Née dans une famille espagnole de 5 enfants, son destin était tracé lorsque sa grand-mère, elle-même chemisière, a déclaré « la petite dernière sera couturière ». Cette même grand-mère dont le nom de famille était Revenga. Hommage au trésor transmis d’une grand-mère à sa petite fille, Revenga, littéralement « Reviens », signe justement le retour de la chemise sur-mesure à Genève, activité disparue depuis des années dans la cité de Calvin.

À 11 ans, la broderie n’a presque plus de secret pour elle, et comme à l’époque la couture est également enseignée à l’école, Josefa est très à l’aise avec la discipline. Mais en cherchant son premier travail en tant que couturière, on attend d’elle des diplômes.

« Je ne comprends pas pourquoi dans ce métier là on ne teste pas la personne pour voir comment elle travaille. Mais bon. Ils voulaient des diplômes, alors j’ai fait des diplômes. Et quand je me suis lancé dans les diplômes, alors je les enchainés ».

Josefa Garcia Lozano

Aujourd’hui, Josefa est multi-diplômée dans sa discipline, Couturière, Styliste, Modéliste, Maitre-chemisier, elle est allée jusqu’en Italie à Padova pour se perfectionner et acquérir la certification de la maitrise de son art. Les précieux documents sont fièrement accrochés au mur derrière elle, mais ils n’enlèvent rien à sa lucidité et son humilité.

« Les diplômes ils sont là. C’est quelque chose de fait et d’établi, c’est bien qu’ils soient là, mais maintenant je ne m’y attarde plus. J’apprends de toutes façons tous les jours. » nous raconte-t-elle en sortant la chemise d’un de ses clients qui lui a demandé de reproduire celle-ci à l’identique. La particularité de cette chemise : un col en une pièce, monté avec une parmenture et tout un tas de détails qu’elle n’avait jamais vu réunis ensemble auparavant. Découvrir de nouvelles constructions et faire face à de nouveaux défis sont clairement ce qui stimule et ce qui plait à Josefa.

Chemise

La fin de la chemiserie sur-mesure à Genève

Dans notre discussion, Josefa revient sur son parcours de couturière à Genève où elle arrive il y a 40 ans. Elle nous ressort des étiquettes qu’elle a gardé par Nostalgie. Lorelli était une chemiserie qui s’occupait principalement d’uniformes, par exemple des chemises de la Police, puis l’entreprise s’est rapprochée d’une clientèle d’affaire et de banquiers. Malheureusement, la gestion de l’entreprise était fragile et face à un contexte économique compliqué avec l’émergence des produits textiles venus de l’autre bout du monde, l’entreprise a fait faillite.

Etiquettes chemises

Rachetée et renommée BKO & Cie, l’entreprise offre à Josefa une expérience qui lui permet d’être totalement autonome sur la construction d’une chemise de A à Z. Elle s’occupe des patronages, du montage et même de l’approvisionnement auprès des fournisseurs.

« J’ai toujours eu Revenga en tête, nous confie-t-elle, et quand on a une idée en tête, quelque part, on prépare les choses ». Ce à quoi je lui demande si du coup, en étant diplômée d’enseignement de la méthode elle prépare sa prochaine idée ? C’est un rire entendu que j’obtiens pour réponse. Et c’est une excellente réponse !

Lorsque BKO & Cie ferme, toujours dans un contexte économique compliqué, c’est une page de l’histoire de la chemiserie à Genève qui se tourne, et le livre manque de se fermer définitivement à son tour. C’était une belle équipe de 4 personnes en plus du patron, qu’elle nous présente à travers un petit bout de journal qu’elle a gardé en souvenir.

Coupure journal BKO

D’autres expériences vont se succéder au sein d’ateliers de couture, mais jamais aussi belles que les années passées dans cette chemiserie. « Si la journée passe et qu’on ne s’en est pas rendu compte et qu’on se dit « demain je reviens », alors ça veut dire qu’on est heureux de faire ce qu’on fait, et les jours et les mois passent à une vitesse incroyable. »

« Mais quand on sort à la fin de la journée et qu’on est fatigué, qu’on n’est pas bien… »

« J’ai travaillé dans un atelier, je sais de quoi je parle, là-bas je n’étais pas heureuse. Je l’ai vécu ça. Un endroit où j’ai travaillé et où j’étais sensé faire des chemises et au final je n’en ai pas fait une seule. On me donnait vraiment du travail sale. En partant, j’ai remercié ma responsable pour toutes les choses mauvaises qu’elle m’a faites faire, parce que grâce à ça, j’ai énormément appris. »

2 ans après avoir quitté cet atelier, la création de Revenga commence à prendre forme dans l’esprit de Josefa, et c’est un événement personnel tragique qui lui fait prendre sa décision de sauter le pas.

Revenga, le retour de la chemise sur-mesure

C’est donc il y a environ 4 ans que Revenga ouvre ses portes à Genève, signant ainsi le grand retour de la chemise sur-mesure dans cette ville cosmopolite. C’est au cœur de la vieille ville de Genève, rue Saint-Victor, tout proche du Conservatoire Populaire de Musique, dans un quartier calme, loin du bruit et de la foule de touristes de la rue du Rhône et du jet d’eau, que l’on peut avoir la chance de tomber sur la boutique Revenga.

Revenga Geneve
Image tirée du site Internet de Revenga

« Ça nous a pris presque 1 an pour trouver ce local. C’est Julio, mon fils, qui est tombé dessus par hasard en se promenant. Quand je suis venu visiter le lieu, Julio m’a regardé dans les yeux et il a compris que pour moi, c’était LÀ. Ici, je suis dans mon Paradis ». La vieille ville est magnifique, l’endroit est calme et lumineux. On arrive sans peine à la comprendre.

Josefa est passionnée, et elle transmet sa passion à toute personne qui vient la voir. « J’aime ouvrir ma porte pour que tout le monde puisse entrer ». Elle transmet logiquement sa passion à son fils Julio qui nous rejoint pendant notre entrevue.

« Julio a été aussi important que moi dans l’aventure Revenga, nous explique fièrement Josefa, c’est lui qui s’occupe du marketing et de tous les petits détails qui ont leur importance, comme les sacs, les cartes de visite, etc. ».

Philippe prend alors la parole et me lance avec entrain « Et maintenant, ça te dit qu’on la fasse ta chemise ? »

Ouiiiii !!!!

Ma chemise sur-mesure chez Revenga

Nous arrivons enfin au centre du projet : la création de ma première chemise sur-mesure. Plusieurs étapes sont nécessaires afin de déterminer quelle sera la chemise qui sortira de l’atelier. La première étape et probablement la plus importante : l’échange entre l’artisan et le client sur son souhait, son besoin et ses attentes.

Josefa Revenga

Mon souhait et mes attentes

Mon objectif avec cette chemise, c’est évidemment d’aller vers quelque chose d’assez classique. J’avais presque envie de quelque chose que je porte déjà, histoire d’être sûr de pouvoir la porter. Ma première chemise Bespoke, c’est quelque chose que je veux porter au moins 1 fois par semaine. Ce n’est clairement pas quelque chose que je veux encadrer au mur de peur de l’abimer.

Sur ce point, on est tous d’accord. Il faut passer au choix du tissu et ça nous permettra plus facilement d’envisager la suite.

Le choix du tissu

Revenga tissus

Mon premier choix se porte donc sur une rayure, bleu ciel, plutôt fine voir très fine. C’est le type de chemise que je porte déjà et c’est peut-être une façon pour moi d’être rassuré. Mais être rassuré, je le suis lorsque Julio pose sur le bureau un magnifique tissu uni bleu ciel.

Alumo Tissus

L’idée, c’est que je porte beaucoup de bleu, et ce bleu ciel très clair me plait beaucoup (et je n’en ai plus de comme ça). Au final, nous convenons ensemble que partir sur quelque chose que je n’ai pas encore n’est pas une si mauvaise idée, d’autant que le risque est mesuré avec ce type de coloris. Philippe m’encourage dans ce choix, alors banco, nous partons donc sur un tissu bleu ciel très clair de la gamme Supraluxe de la maison Alumo.

Tissus Alumo CHemise sur mesure

En quelques mots, Alumo est un tisserand Suisse centenaire qui propose des tissus de très grande qualité. Nous évoquons ensemble des marques comme Monti, Carlo Riva, mais pour Josefa « Alumo, c’est le Roi, c’est Swiss Made, qualité garantie ». Julio confirme, « même après plusieurs lavages, la couleur ne bouge pas. On a déjà eu de drôles de surprises avec certains fournisseurs, mais avec Alumo, ça ne bouge pas ».

La gamme Supraluxe est constituée de tissus en popeline double retors reconnus à la fois pour leur douceur et leur robustesse. Les fibres de coton sélectionnées font un minimum de 35mm, ce qui est une des caractéristiques des cotons de la meilleur qualité (je vous invite à lire mon article très complet sur le coton pour comprendre les différentes races et qualités de coton). Le tissu est doux et froisse peu, c’est tout ce que j’aime. Niveau grammage, on est à 110 gr/m² ce qui fait de cette popeline un tissu idéal pour une chemise légère à porter tous les jours.

Tissus alumo

Josefa me fait toucher tous les tissus de la liasse. « Il faut le toucher, m’ordonne-t-elle d’un ton maternel, comme ça vous sentez bien la différence d’un tissu à l’autre ». Et c’est vrai, c’est sensationnel.

Le choix du col, des poignets et des finitions

Passons maintenant au choix du col. Evidemment je souhaite un grand col. Dernière nous 2 mannequins portent chacun une chemise, et nous pouvons nous servir de ces exemples pour déterminer exactement ou au plus proche ce que je voudrais. Un angle d’ouverture de col plus fermé, des pointes plus longues (8,5cm), nous arrivons à déterminer ensemble ce qui me convient.

Revenga Chemise sur-mesure cols
Choix du col
Prise de mesures col

Pour les poignets, je les souhaite vraiment classiques : simples et arrondis.

Une gorge surpiquée à la main, des hirondelles de renfort en forme d’aigle royal (rire), deux pinces dans le dos, un col avec baleines amovibles, une triplure de col non thermocollée, les boutons en nacre, la broderie des initiales, nous passons en revue tous les détails nécessaires.

Choix des boutons sur-mesure
Choix de la broderie sur-mesure

La prise de mesures

La prise de mesures est évidemment un des éléments déterminants du premier rendez-vous, car c’est à partir de celles-ci ainsi que de l’œil affuté de la couturière, que le patronage va naitre. Comme Revenga est une histoire de famille, c’est Julio qui commence à prendre les mesures, assisté ou plutôt coaché par sa mère. Mais la pression est trop forte et c’est la maman qui prend le relai pour finir la prise de mesures (rire).

Prise de mesures Chemise

Dans une prise de mesures pour l’élaboration d’une chemise Bespoke, de nombreux détails dont la ou les postures, sont prises en compte. Dans mon cas par exemple, je porte toujours une montre au poignet gauche. Ce dernier sera donc légèrement plus large que le poignet droit afin de laisser glisser la montre sous la manche. Autant de détails qui font la particularité d’une chemise sur-mesure.

Prise de mesures chemise
Mesure du dos chemise
Mesure d'épaule chemise
Mesure du bras chemise
Bespoke sur-mesure chemise
Chemise sur mesure Revenga

Ici se termine le premier rendez-vous, car j’ai déjà pris presque 2 heures de son temps à Josefa pour qu’elle me raconte son histoire et sa passion, et parce qu’elle a maintenant entre ses mains toutes les informations dont elle a besoin pour me faire la plus belle des chemises.

Le mot de la fin

Ce jour d’avril, l’aventure ne s’est pas arrêtée là, car Loïc nous attendait pas très loin, sur une terrasse, pour profiter ensemble d’un lunch sartorial aux discussions aussi diverses que passionnantes. Je vous mets quelques photos prises lors de cette belle rencontre et j’en profite pour remercier Philippe de sa compagnie et des superbes photos qu’il a pu prendre, de remercier Julio et Loïc pour leur sympathie et évidemment Josefa pour son accueil formidable.

Je vous mets ci-dessous toutes les coordonnées de Revenga si l’envie vous prend de vous lancer dans l’aventure bespoke ! Moi, j’y retourne la semaine prochaine pour mon 1er fitting, et je suis terriblement impatient !

Merci de m’avoir lu.

Revenga Chemisiers Genevois

Revenga Chemisiers Genevois

Revenga Chemisiers Genevois

Rue de Saint-Victor 4

1206 Genève (Suisse)

Site Internet : https://www.revenga-geneve.com

Email : info@revenga-geneve.com

Téléphone : +41(0)22.547.58.83

Instagram : @revenga.geneve

De gauche à droite : Philippe, Julio, moi & Loïc
Romain

Auteur du blog "Elégance & Précision", Horloger sartorialiste et calcéophile, je partagerai avec vous tout ce que je trouverai sur les sujets qui nous intéressent : l'élégance masculine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *